Projet 2018 – Plus qu’une histoire

Conseil musical pour lire l’article : “Souvenirs souvenirs” de Johnny Hallyday (oui c’est d’actualité, il méritait bien une petite dédicace ici)

Je ne sais pas vous, mais j’ai eu la chance de mon côté d’avoir des grands-parents très présents dans ma vie. J’ai passé de nombreux étés chez eux à jouer, me promener, faire de la cuisine, fêter Noël en famille, taper sur la machine à écrire ou encore à bricoler avec mon grand-père dans son établi fétiche. Pendant toutes ces années, ils m’ont raconté beaucoup d’histoires, des parties de leur vie. J’étais jeune, j’écoutais sans écouter. Je me rappelle de certains passages, de gens qui ont compté pour eux, mais je ne me souviens pas de tout.

Comme beaucoup, j’ai dû faire face à la perte d’un grand-père étant petite, puis d’un autre pas mal d’années plus tard  et d’une de mes grands-mères quelques mois après. Et me voilà à 24 ans avec une seule de mes mamies encore à mes côtés. Depuis, je suis devenue adulte. Je veux dire, une vraie adulte qui travaille, se fait ses propres idées, s’interroge sur la vie et voit cette fameuse vie évoluer. Et je me questionne chaque jour un peu plus sur d’où je viens, qui je suis, qui sont ceux qui m’ont fait. Je me pose des tonnes de questions et je trouve passionnant de parler de tout ça avec mes proches.

Ma grand-mère est aujourd’hui (et depuis toujours en fait) une des personnes les plus importantes de ma vie. Elle a 91 ans et j’ai de la chance parce qu’elle est dans une forme incroyable, toujours aussi inspirante, toujours prête à faire des choses avec nous, à aller à une expo, découvrir un nouveau restau, faire une promenade en forêt. Je me souviendrai toujours de notre voyage toutes les 2 à Rome il y a 6 ans où on a parcouru la ville à pied, moi l’écoutant me raconter toute son histoire, ses souvenirs dans cette ville et ce pays. Pendant mon tour du monde, on s’envoyait des mails, on se faisait des skype. Et depuis mon retour, je prends conscience de l’importance de tous les moments passés avec elle. Je lui téléphone 2 fois par semaine, je la vois au moins une fois par semaine, on fait pleins de choses, on partage des activités, des moments, des rencontres.

Il y a quelques jours, j’ai été avec elle me promener dans Paris, là où elle habitait quand elle était ado. Au détour d’une rue, elle me montre un bâtiment et me dit « tiens, là c’est mon ancienne école où j’allais étudier ». Sur le moment, je ne dis rien, mais quelques secondes après, je lui dis « mais attends, à cette période de ta vie c’était la 2nde guerre mondiale non ? ». Et elle qui me répond « ben oui mais tu crois quoi ? On ne s’est pas arrêté de vivre pendant la guerre, donc la journée on allait à l’école et juste après on rentrait vite se mettre à l’abri chez nous ». Tout ça pourrait paraître être une histoire anodine, mais j’ai eu un déclic énorme. Ces gens qui sont nos grands-parents, pas nos ancêtres à 5 générations au-dessus mais bien ceux avec qui on partage des moments aujourd’hui, ont vécu des histoires qui nous dépassent. On connaît l’histoire de notre pays, on sait ce qui s’y est passé, mais on ne se rend pas compte parfois des évolutions auxquelles eux ont dû faire face en si peu d’années. Aujourd’hui, on vit dans un monde bien différent du leur. Nos histoires sont tout aussi riches, mais tellement différentes.

Tout est parti de là. Nous sommes entourés de gens extra-ordinaires qui ont eu des vies presque invraisemblables. On fait des films tous les jours avec des histoires inventées alors qu’on a sous nos yeux et à nos côtés des gens avec des histoires tellement belles et fortes. Alors je me suis donnée 1 an pour rencontrer certaines de ces personnes extra-pas-vraiment-ordinaires et pour aller écouter leurs histoires. Je veux en 2018 parcourir la France et aller prendre le temps de les découvrir, ouvrir la porte de chez eux, m’asseoir à leur table et rire avec eux. Je souhaite mettre en photos et en mots leurs histoires, laisser une trace pour leurs familles, laisser une trace pour notre histoire à tous. Je souhaite découvrir des gens aux histoires banales mais qui vont, pour sûr, me fasciner. Rentrer un peu dans leur intimité, cuisiner avec eux, me promener, respirer le grand air qu’ils ont toujours humé. J’aimerai me déplacer dans des coins insolites de France, parfois dans des grandes villes, parfois dans des mini villages, parfois en pleine montagne, ou près de la mer. Racontez des histoires qui seront différentes parce que chacune de nos régions regorgent de pépites de ce type.

Je ne sais pas encore exactement la forme que prendra ce projet. Pour le moment, j’aimerai me fixer d’aller rencontrer 1 personne par mois sur l’année puis raconter leurs histoires au travers d’un article et d’images. Si le projet prend et plaît, j’aimerai en faire encore plus, en rencontrer plus, vous en montrer plus peut-être au travers d’un livre ou d’une expo.

Mais avant tout cela, j’ai besoin de vous! J’ai besoin que vous me mettiez en contact avec ces êtres incroyables, que vous m’envoyiez dans ces contrées pas si lointaines. Ce projet est complètement bénévole, je ne vous demanderai que de couvrir mon déplacement si je ne suis pas dans le coin et de me laisser partager le déjeuner avec la personne qui sera ma star de la journée. J’ai besoin de leurs accord bien évidemment, je veux être sure qu’ils ont compris le projet et que j’utiliserai les photos. Et je souhaite être convaincue qu’ils ont envie qu’on passe un joli moment eux et moi 🙂

Alors si vous avez quelqu’un en tête, n’hésitez pas à m’envoyer un mail et à m’en dire plus. Je vous rappellerai pour vous expliquer plus en détail tout ce dont j’ai besoin, ce que vous pouvez leur dire pour les convaincre. D’avance, je vous remercie. Je sais que ce projet peut être magique si on s’y met tous ensemble. Je vous propose ici de raconter peut-être votre histoire et de pouvoir la transmettre aux générations futures.

plus qu'une histoire

Partagez l'article
Défiler vers le haut