MENU

Envie de vous amuser en lisant cette histoire de mariage en Provence ? Ecoutez en même temps “La macarena”. Oui oui, celle de Los del rio!

Raphaëlle, je l’ai connue en école de commerce, il y a de ça environ 13-14 ans (aouch ça pique). On ne peut pas dire qu’on était meilleures amies à l’époque mais on discutait parfois ici ou là. Après nos études, quand je suis partie en tour du monde, elle voulait partir en Inde, puis en Australie. Puis elle s’est finalement elle aussi lancée dans l’aventure du tour du monde. Forcément, ça nous a donné pas mal de raisons de revenir l’une vers l’autre et apprendre à se connaître différemment.

Quand elle m’a annoncé qu’elle se mariait avec JB pour 2017, je me lançais à peine et ça aurait été mon 1er mariage. Finalement, un petit Gabin a fait son entrée et le mariage a été repoussé un an plus tard. Mais l’idée que je le photographie était toujours d’actualité.

C’est donc au Château du Griffon, dans le Lubéron, que le rendez-vous est donné. Le mariage commence la veille, chez la maman de Raph. Ca me me permet de découvrir un peu les proches des mariés, la région et de revoir au passage quelques anciens de mon école. Le samedi, avec Océane qui m’accompagne en 2nd shooter, on commence par se rendre au château pour les préparatifs de JB. On arrive dans un lieu superbe, une bâtisse comme je les aime : des pierres, une grande piscine qui surplombe, pleins de détails, les champs de blé dorés et une lumière de fou. Les premières personnes arrivées sur place en profitent pour se baigner. Les témoins sont en train de préparer la déco, les tables & co. Au milieu de tout ça, on retrouve JB qui se prépare tranquillement dans une chambre.

Direction ensuite la maison de la maman de Raphaëlle qui surplombe le village de Saignon. Le genre de village que j’adore (ah doux mariages en Provence comme je vous aime!). Les lumières sont magnifiques, tout le monde est plutôt détendu. La famille est présente et le petit Gabin nous accompagne. Puis on part ensuite à l’église pour une cérémonie toute en douceur avec notamment ce chant de Cécilia pour accompagner l’entrée des mariés.

Après un 1er verre sur la place du village à côté de l’église (qui n’est pas de refus vu la chaleur de ce mois de juillet), nous repartons tous vers le domaine pour le cocktail. Nous avons du temps, la météo est idéale. Les mariés ont besoin d’un peu de temps à 2, ce qui me va très bien pour faire leurs photos de couple au passage. J’en profite pour discuter avec des copains d’école. Ce mariage n’a vraiment rien à voir au niveau personnel avec d’autres que j’ai pu vivre.

S’ensuit les discours des parents, très touchants. Ceux des témoins qui permettent de rire. Tout ça en observant ce lieu qui décidément me plaît énormément. Et c’est là que vous allez comprendre pourquoi vous écouter (peut-être) la macarena : au lieu d’une ouverture de bal classique, Raph & JB ont décidé de s’amuser et de tenir 30 secondes de danse avant d’enchaîner sur une fête plus à leur image. C’est parti pour des rires, de la danse, de nombreuses personnes qui se mélangent et une soirée qui va durer.

Encore merci à tous les deux pour m’avoir fait confiance dans ce joyeux moment. Je suis sincèrement ravie de vous apporter ces souvenirs et d’avoir vécu à vos côtés ce joli mariage.

 

Le lieu : Château du Griffon // Robe de mariée Lorafolk // Merci à ma 2nd shooter Océane Dussauge
Et pour découvrir toute ma vision du mariage, rendez-vous sur cette page.

CLOSE