MENU

C’est reparti pour mon aventure mensuelle Regards croisĂ©s et j’avais super hĂąte ce mois puisqu’on explorait l’architecture extĂ©rieure. Je vous invite Ă  dĂ©couvrir cet article en Ă©coutant “Chupee” de Cocoon.

 

Entre amies Ă  la BnF

La BnF, c’est ce genre de bĂątiment d’architecture que j’adore. DĂšs que l’on a dĂ©fini les lieux pour ce projet, il Ă©tait Ă©vident pour moi que j’irai Ă  la BnF sur le site de Tolbiac pour ce mois de crĂ©ation. Ce sont des bĂątiments trĂšs graphiques, minimalistes et hyper intriguant. Il y a des reflets Ă  ne plus savoir qu’en faire, des lignes de partout. Il faut regarder en l’air, au sol, sur les cĂŽtĂ©s. J’y suis allĂ©e pleins de fois et pourtant, j’ai eu l’impression de redĂ©couvrir complĂštement ce lieu.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, sachez que la BnF de Tolbiac c’est 4 grandes tours angulaires de 22 Ă©tages chacune figurant symboliquement quatre livres ouverts (merci WikipĂ©dia).

Allez, assez parler, il est temps de vous montrer mon interprétation de Regards croisés dans cet endroit.

 

Mes 10 images par thĂšme

Mouvement : arriver sur le lieu, prendre ses marques, regarder en hauteur, voir ce drapeau qui flotte en ce jour de vent fort.

 

Faceless : regarder ensuite au sol, voire l’ombre et la lumiĂšre, et demander aux copines de commencer Ă  poser pour moi (ce n’est que le dĂ©but d’une longue sĂ©rie de photos avec elles!)

 

By my window : nous voir toutes les 4 dans ce reflet et se dire qu’on passe un bon moment alors que la bonne photo pour ce thĂšme, ce sera celle-lĂ . HonnĂȘtement, j’aurai pu vous sortir au moins 15 images pour ce thĂšme, il m’a Ă©tĂ© difficile de n’en choisir qu’une.

 

Autoportrait : j’avais une idĂ©e en tĂȘte qui aurait dĂ» marcher. Mais ne me demandez pas pourquoi, j’ai mis le retardateur plusieurs fois sur l’appareil et ça n’a jamais fonctionnĂ© pour avoir la nettetĂ© comme je la voulais. Pourtant le point de mise au point Ă©tait oĂč il fallait. Alors tant pis, c’est un autoportrait flou et artistique pour ce mois-ci 🙂

 

Noir & blanc : l’architecture, ça fait parti pour moi des choses qui ressortent le mieux en noir & blanc. Les lignes, les contrastes, je trouve que tout s’y prĂȘte Ă  merveille. Alors quand en plus il y a ce ciel avec les quelques nuages et des reflets en plus, tout est lĂ  pour donner une super ambiance Ă  l’image.

 

Diptyque : ces tours vues d’en bas, prises seulement en haut.

 

Les mains : alors celle-lĂ , je l’ai cherchĂ©e avec mes compatriotes. On est passĂ©es par pleins d’idĂ©es (dont plusieurs stupides on peut le dire). Et puis Carole me dit “mais si ce sont des livres ouverts, peut-ĂȘtre que je peux le tenir dans mes mains?”. La voilĂ  la bonne idĂ©e, en tout cas celle qui me parle et me fait rire Ă  la fois.

 

Ouverture F8 : dĂ©cidĂ©ment, je galĂšre avec ce thĂšme tous les mois. J’ai beau essayer, ça ne me parle pas. En-dehors de faire ressortir les rayons de soleil, je ne comprends pas l’intĂ©rĂȘt d’une ouverture Ă  F8… Je continue de chercher, en espĂ©rant avoir le dĂ©clic Ă  un moment…

Freelensing : s’approcher de plus en plus de ces vitres. Essayer d’y trouver autre chose. Et lĂ , je tilt, enfin. Je prends d’abord en photo les bĂątiments. Mais mon naturel me rattrape, j’aime les gens et je demande donc Ă  Lucie de venir poser. En plus du point de vue, j’ajoute le freelensing pour donner un effet encore plus prononcĂ© Ă  l’esthĂ©tique globale de l’image.

Format portrait : je m’Ă©tais promis de mettre une photo de chacune des filles pour ce projet parce qu’on s’est bien marrĂ©es et que je trouve toujours cool que quelqu’un veuille bien m’accompagner dans ce projet chaque mois. Alors je vous prĂ©sente Emilie et sa jolie robe qui tourne 🙂 D’ailleurs, si jamais vous vous mariez bientĂŽt avec cĂ©rĂ©monie laĂŻque, sachez qu’elle est officiante de cĂ©rĂ©monie et vous pouvez retrouver toutes les infos ici. Je ne fais pas de pub, sauf quand j’aime vraiment les gens et ce qu’ils proposent !

Photo bonus – Autoportrait bis : je ne voulais pas avoir 2 images trop similaires et elle ressemblait trop Ă  celle du freelensing. Et pour cause : j’ai demandĂ© Ă  Lucie de me prendre en photo ici. Je n’ai pas dĂ©clenchĂ© ok. Mais j’ai fait tous les rĂ©glages, la mise au point, j’ai dĂ©cidĂ© du cadrage et j’ai fait la retouche. Donc c’est un auto-portrait selon mon sens du terme 🙂 Et j’avais envie de vous la partager parce que je la trouve cool (et c’est important de savoir le dire, sans que ce soit pour autant Ă©gocentrique) et que je trouve qu’elle me reprĂ©sente bien notamment en ce moment oĂč tout semble alignĂ© dans ma vie. Alors voilĂ  !

 

Regards croisés

regards-croisesCette histoire, ce projet, c’est le nĂŽtre. Ca c’est la seule chose qui ne change pas depuis le dĂ©but du mois de janvier. Tous les mois, on vous partage nos visions des mĂȘmes thĂšmes sur un lieu Ă  l’identitĂ© identique. Ce mois-ci, Emilie vous raconte sa vision. Et je vous invite Ă  aller le dĂ©couvrir ici.

Et si vous ne les avez pas encore lus, vous pouvez retrouver tous mes articles des prĂ©cĂ©dents mois de ce projet ici.

FERMER