MENU

C’est reparti pour mon aventure mensuelle Regards croisés et j’avais super hâte ce mois puisqu’on explorait l’architecture extérieure. Je vous invite à découvrir cet article en écoutant “Chupee” de Cocoon.

 

Entre amies à la BnF

La BnF, c’est ce genre de bâtiment d’architecture que j’adore. Dès que l’on a défini les lieux pour ce projet, il était évident pour moi que j’irai à la BnF sur le site de Tolbiac pour ce mois de création. Ce sont des bâtiments très graphiques, minimalistes et hyper intriguant. Il y a des reflets à ne plus savoir qu’en faire, des lignes de partout. Il faut regarder en l’air, au sol, sur les côtés. J’y suis allée pleins de fois et pourtant, j’ai eu l’impression de redécouvrir complètement ce lieu.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, sachez que la BnF de Tolbiac c’est 4 grandes tours angulaires de 22 étages chacune figurant symboliquement quatre livres ouverts (merci Wikipédia).

Allez, assez parler, il est temps de vous montrer mon interprétation de Regards croisés dans cet endroit.

 

Mes 10 images par thème

Mouvement : arriver sur le lieu, prendre ses marques, regarder en hauteur, voir ce drapeau qui flotte en ce jour de vent fort.

 

Faceless : regarder ensuite au sol, voire l’ombre et la lumière, et demander aux copines de commencer à poser pour moi (ce n’est que le début d’une longue série de photos avec elles!)

 

By my window : nous voir toutes les 4 dans ce reflet et se dire qu’on passe un bon moment alors que la bonne photo pour ce thème, ce sera celle-là. Honnêtement, j’aurai pu vous sortir au moins 15 images pour ce thème, il m’a été difficile de n’en choisir qu’une.

 

Autoportrait : j’avais une idée en tête qui aurait dû marcher. Mais ne me demandez pas pourquoi, j’ai mis le retardateur plusieurs fois sur l’appareil et ça n’a jamais fonctionné pour avoir la netteté comme je la voulais. Pourtant le point de mise au point était où il fallait. Alors tant pis, c’est un autoportrait flou et artistique pour ce mois-ci 🙂

 

Noir & blanc : l’architecture, ça fait parti pour moi des choses qui ressortent le mieux en noir & blanc. Les lignes, les contrastes, je trouve que tout s’y prête à merveille. Alors quand en plus il y a ce ciel avec les quelques nuages et des reflets en plus, tout est là pour donner une super ambiance à l’image.

 

Diptyque : ces tours vues d’en bas, prises seulement en haut.

 

Les mains : alors celle-là, je l’ai cherchée avec mes compatriotes. On est passées par pleins d’idées (dont plusieurs stupides on peut le dire). Et puis Carole me dit “mais si ce sont des livres ouverts, peut-être que je peux le tenir dans mes mains?”. La voilà la bonne idée, en tout cas celle qui me parle et me fait rire à la fois.

 

Ouverture F8 : décidément, je galère avec ce thème tous les mois. J’ai beau essayer, ça ne me parle pas. En-dehors de faire ressortir les rayons de soleil, je ne comprends pas l’intérêt d’une ouverture à F8… Je continue de chercher, en espérant avoir le déclic à un moment…

Freelensing : s’approcher de plus en plus de ces vitres. Essayer d’y trouver autre chose. Et là, je tilt, enfin. Je prends d’abord en photo les bâtiments. Mais mon naturel me rattrape, j’aime les gens et je demande donc à Lucie de venir poser. En plus du point de vue, j’ajoute le freelensing pour donner un effet encore plus prononcé à l’esthétique globale de l’image.

Format portrait : je m’étais promis de mettre une photo de chacune des filles pour ce projet parce qu’on s’est bien marrées et que je trouve toujours cool que quelqu’un veuille bien m’accompagner dans ce projet chaque mois. Alors je vous présente Emilie et sa jolie robe qui tourne 🙂 D’ailleurs, si jamais vous vous mariez bientôt avec cérémonie laïque, sachez qu’elle est officiante de cérémonie et vous pouvez retrouver toutes les infos ici. Je ne fais pas de pub, sauf quand j’aime vraiment les gens et ce qu’ils proposent !

Photo bonus – Autoportrait bis : je ne voulais pas avoir 2 images trop similaires et elle ressemblait trop à celle du freelensing. Et pour cause : j’ai demandé à Lucie de me prendre en photo ici. Je n’ai pas déclenché ok. Mais j’ai fait tous les réglages, la mise au point, j’ai décidé du cadrage et j’ai fait la retouche. Donc c’est un auto-portrait selon mon sens du terme 🙂 Et j’avais envie de vous la partager parce que je la trouve cool (et c’est important de savoir le dire, sans que ce soit pour autant égocentrique) et que je trouve qu’elle me représente bien notamment en ce moment où tout semble aligné dans ma vie. Alors voilà !

 

Regards croisés

regards-croisesCette histoire, ce projet, c’est le nôtre. Ca c’est la seule chose qui ne change pas depuis le début du mois de janvier. Tous les mois, on vous partage nos visions des mêmes thèmes sur un lieu à l’identité identique. Ce mois-ci, Emilie vous raconte sa vision. Et je vous invite à aller le découvrir ici.

Et si vous ne les avez pas encore lus, vous pouvez retrouver tous mes articles des précédents mois de ce projet ici.

CLOSE