MENU

Nouveau mois, nouveau projet Regards croisés avec ce mois-ci un lieu qui était libre mais qui devait être un jour de shooting / mariage. Je vous invite à découvrir cet article en écoutant “Ain’t no moutain enough” de Marvin Gaye.

 

Bienvenue au mariage d’Audrey & Vincent

Pour ce mois de juillet, on s’était lancées le défi avec Emilie de shooter nos 10 photos pour notre projet lors d’une séance photo ou pendant un mariage. Nous avions chacune le choix du moment ou de la séance. J’y avais pensé la veille mais en arrivant sur les lieux et notamment en les observant pendant la cérémonie bouddhiste, ça a été une évidence : il fallait que je fasse ce projet pendant le mariage d’Audrey & Vincent. Pourquoi ? Parce que les émotions étaient très fortes, les gestes nombreux. J’ai eu instantanément des déclics pour certains thèmes comme celui des mains ou du faceless.

 

Laissez-moi vous raconter cette journée au travers des thèmes…

Le domaine de Sarson en Provence, je le connais. J’y ai photographié un mariage l’an dernier (que vous pouvez retrouver ici d’ailleurs). J’adore cet endroit grand, fait de vieilles pierres, avec cette chapelle en ruines et cette vue sur Grignan. Ce 1er juillet, il fait chaud, très chaud même. Quasiment toutes les fenêtres sont fermées partout pour conserver un peu de fraîcheur. Alors quand Audrey se prépare, ce n’est pas la fenêtre qui m’attire l’oeil pour By my window mais plutôt le miroir dans lequel elle se découvre maquillée et via lequel elle a sa 1ère émotion forte de la journée.

 

Audrey & Vincent ont décidé d’avoir 2 cérémonies lors de cette journée : une laïque où leurs proches interviendront, puis une bouddhiste dont je vous parlerai ensuite. Avant la cérémonie laïque, ils ont voulu se découvrir. Je leur propose donc qu’ils se retrouvent dans cette superbe partie en ruines du domaine. L’occasion de les observer, au format portrait évidemment! Puis de demander à Audrey de faire voler sa superbe robe.

 

Fin de la cérémonie, Audrey a prévu une surprise à son mari : des fumigènes colorés lancés par leurs témoins. Ces fumigènes peuvent apporter de belles touches de couleurs, mais attention aux risques qu’ils peuvent provoquer aussi! Moi ça me fait marrer de les voir, en mouvement, tout oser. Rassurez-vous, pas de tâche à noter sur la robe blanche!

 

S’ensuit donc la cérémonie bouddhiste. En effet, le marié est originaire du Laos et ce sont ses parents qui vont officier cette cérémonie bien particulière qui m’a un peu retournée d’ailleurs. Audrey & Vincent changent de tenue pour l’occasion, puis tout un rituel se met en place. Le 1er : Vincent doit avancer avec en cortège toutes les personnes du mariage sauf la mariée qui attend à l’intérieur avec les 4 parents. Un “droit d’entrée” doit se faire, 4 personnes sont placées à l’entrée pour lui bloquer l’accès tant que tout le monde ne donne pas son accord. Un petit jeu se met alors en place avec les invités, l’occasion de cette photo en noir & blanc de l’une des cousines de Vincent qui négocie son entrée.

 

Pendant la cérémonie, il y a de nombreux rites et paroles. Tout est en Laotien mais le frère de Vincent nous traduit certaines parties en Français afin que l’on puisse tout suivre. Je suis aux 1ères loges et j’avoue être fascinée par cette cérémonie. Même sans rien comprendre, j’ai vu beaucoup de choses au travers de leurs gestes, leurs regards. J’ai adoré voir leurs visages rire, voir les parents de Vincent très concentrés. L’occasion de faire cette photo faceless.

 

A chaque offrande, la position des bras & des mains était bien particulière. J’y ai tenté le freelensing aussi. Notez que chacun des invités a sa main sur un autre invité.

 

Et puis j’aurai pu vous sortir environ 50 images de mains, ce thème a été extrêmement inspirant. Mais c’est celle-ci que je choisis pour ce thème avec les 4 mains des mariés.

 

A la fin de la cérémonie, chaque invité pouvait mettre un bracelet blanc autour du poignet des mariés. Ils pouvaient soit parler en même temps, ou ne rien dire. Ce bracelet est un signe de tout ce que l’on souhaite de beau pour les mariés. Ils doivent ensuite les garder 3 jours avant de les retirer. Alors lorsque nous sommes allés dans les champs de lavandes le soir pour la séance couple, ils avaient ces dizaines de bracelets autour des poignets. Je leur en ai d’ailleurs fait ajouter 1 entre eux et je leur en ai ajouté un chacun, je trouvais le symbole très beau. Je ressors de cette séance de nombreuses images dont ces 2 là de diptyque avec notamment les bracelets à observer sur celle de gauche.

 

Alors que nous remontons au domaine pour le dîner, je souhaite prendre en photo le plan de table qui est sur un miroir. Et pour une fois, j’ai une idée de photo pour l’ouverture à F8 qui change un peu : je souhaite montrer à la fois le plan de table mais aussi le domaine qui se reflète dans ce miroir.

 

La journée se termine pour moi. J’attends maintenant que la soirée commence et je me promène seule dans le domaine de nuit pour chercher des points de vue originaux et leur remettre des photos sympas. Quand je pense à cet autoportrait qui a été assez dur à réaliser (il m’a fallu descendre rapidement les marches pour être à l’endroit voulu au moment du déclenchement avec retardateur, en priant que le point de mise au point soit bonne!).

 

J’ai adoré ce mariage. Ces mariés. Ce lieu encore une fois. J’y ai passé un moment super et il se peut d’ailleurs que je vous écrive un autre article de blog plus tard sur le mariage en lui-même et pas juste relié à ce projet regards croisés. En attendant, si vous aussi vous souhaitez vous marier, n’hésitez pas à lire un peu plus de ma philosophie et à me contacter.

 

Regards Croisés

regards-croises

Cette histoire, ce projet, c’est le nôtre. C’est la seule chose qui ne change pas depuis le début du mois de janvier. Tous les mois, on vous partage nos visions des mêmes thèmes sur un lieu à l’identité identique. Ce mois-ci, Emilie vous raconte sa vision lors d’une séance photo couple dans les lavandes (on a été raccord sans le savoir!). Et je vous invite à aller le découvrir ici.

Et si vous ne les avez pas encore lus, vous pouvez retrouver tous mes articles des précédents mois de ce projet ici.

CLOSE