MENU

Regards croisés

Village coloré

Nouveau projet Regards croisés et cette fois-ci c’est avec mon acolyte Emilie que nous sommes allées dans le village coloré de Valbonne, dans le sud de la France, pour réaliser ce projet ensemble. Je vous invite à découvrir cet article en écoutant “Spicy” de Herve Pagez & Diplo (et vous avez le droit de danser en même temps, c’est même conseillé!).

Regards croisés ensemble

Nous nous l’étions promis avec Emilie, il fallait que l’un des lieux visités dans l’année soit en commun et qu’on aille ensemble créer nos images. Alors quand je suis venue dans le sud de la France pour un mariage non loin de chez elle, nous nous sommes dit que l’occasion était parfaite. A la base, on avait envisagé d’aller dans un lieu d’urbex. Mais pas vraiment le temps de chercher le lieu et je n’avais personnellement pas la tête à ce genre d’endroit. Alors j’ai suggéré qu’on change notre lieu pour un endroit haut en couleurs pour réaliser nos photos du mois. Et nous voilà parties pour Valbonne, un petit village plein de charme qu’Emilie connaît bien.

Color your life

Comme ça fait du bien de pouvoir échanger et partager nos idées pour une fois. On peut ainsi créer à deux et “s’utiliser” bien sûr l’une et l’autre pour jouer les modèles entre nous. Nous voilà donc parties dans les rues et ces murs colorés m’appellent à tous les coins de rue. Je veux vraiment créer avec eux, si possible utiliser le plus de couleurs possible. La 1ère couleur qui me saute aux yeux, c’est ce orange. En plus, avec ce mur pas vraiment net, ça intensifie l’idée. Ni une, ni deux, me voilà à créer ma première image pour le thème en mode portrait.

Il n’y a qu’à regarder à 180° pour que ce mur avec ce reflet / cette ombre / cette lumière m’attire l’oeil. Cette fois-ci, c’est Emilie qui a l’idée de se mettre de dos pour créer le faceless du mois.

Allez encore une fois, je me tourne de 90° et paf, le mur jaune. C’est juste une régal pour mes yeux en manque de couleurs avec les murs gris parisiens 🙂 L’envie de créer un maximum de flou prend le dessus et j’opte alors pour mon freelensing du mois.

Ah je l’ai cherché cette fenêtre colorée pour créer mon image by my window. Il y en avait évidemment pleins d’autres mais aucune assez colorées à mon goût ou alors le reflet à l’intérieur était trop prononcé et j’en perdais nos silhouettes. Mais là, ça y est, et s’ajoute à tout ça la couleur de ma robe!

Le mouvement, ce thème que j’ADORE de plus en plus. Créer du flou de bougé, essayer des choses. Je l’utilise de plus en plus en séance et en mariage d’ailleurs, pour essayer d’avoir des images différentes et comprendre l’impact que cela peut avoir. Alors ajoutez à ça une rue un peu abîmée, juste ce qu’il faut, des couleurs, juste ce qu’il faut, et un grand sourire. Et paf, voilà l’image.

Cette image, je l’ai regardée encore et encore. Elle a été faite sur le mur orangé présenté au début de ma série. Difficile de créer une image en noir & blanc quand votre lieu du mois c’est un village coloré, et que vous cherchez les couleurs. Mais il y a dans cette photo une puissance et une force que je n’explique pas qui m’a donné envie de la passer en N&B. Je n’arrive toujours pas à décider pour être honnête si je la préfère comme ça ou en couleurs, mais ce qui est certain c’est que je l’adore telle quelle.

LE mur rose. Le mur probablement le plus connu de Valbonne. Ne me demandez pas pourquoi, sûrement parce qu’il est sur la place centrale du village et donc hyper vu. Mais moi, ce que j’y vois, c’est ce mur certes mais aussi la rue qui en part et les murs jaunes colorés dans cette rue perpendiculaire. C’est le contraste que ça créé. Et ça m’a aussi donné envie de me remettre à mes portraits “demi visage”. Je le faisais systématiquement ma 1ère année de photo et puis j’ai arrêté, bêtement. Alors avec ce diptyque, je me donne le droit de le recommencer et de retrouver mon envie de raconter votre histoire au travers de la moitié de votre visage.

Encore une fois, c’est le thème ouverture F8 qui m’a donné le plus de fil à retordre. J’ai essayé plusieurs choses, mais c’est cette photo que je décide de garder pour voir tous les détails de cette rue, les couleurs multiples et le sourire d’Emilie.

Je pensais avoir terminé mes images. MAIS. Cette plante m’a tout de suite inspirée et j’en ai fait pleins de clichés séparés (que je vous montrerai sur mon compte insta je pense). Et puis Emilie a voulu essayer aussi, et j’ai observé ses mains. Finalement, cette photo est bien plus intéressante que la 1ère que j’avais créée pour ce thème. J’adore les couleurs et l’environnement autour. Et puis quoi de mieux que les mains d’une photographe pour illustrer notre projet photo?! 🙂

Et évidemment, le dernier thème, autoportrait. Comme une évidence dès le début, j’avais dit à Emilie dès notre arrivée à Valbonne que je voulais que mon autoportrait soit une photo de nous 2. Là elle me répond qu’elle en avait envie aussi. Je voulais que l’on croise nos regards, pour rappeler le thème. Après, il a fallu trouver un endroit où poser mon appareil (puisque ni l’une ni l’autre n’a pensé à prendre son trépied!). Le tout avec un peu de couleur dans le fond. Ce n’est pas l’image idéale, mais c’est une image qui compte alors qu’on est dans le 9ème mois de notre projet à 2.

Regards Croisés

regards-croises

Vous l’avez compris depuis le début de l’année, ce projet on le mène ensemble. Tous les mois, on vous partage nos visions des mêmes thèmes. Et ce mois-ci est donc un peu spécial puisqu’Emilie vous raconte sa vision de notre projet dans les mêmes rues de Valbonne, avec ses yeux à elle. Je ne vous en dis pas plus et je vous invite à aller le découvrir ici. Merci à elle pour ce super moment passé ensemble <3

Et si vous ne les avez pas encore lus, vous pouvez retrouver tous mes articles des précédents mois de ce projet ici.

CLOSE