Mon apprentissage de la photographie culinaire

Conseil musical pour découvrir ma nouvelle casquette qui s’essaye à la photographie culinaire : “in this shirt” de The irrepressibles (petite drogue musicale du moment pour moi)

Depuis plusieurs années, je lorgne sur les photos culinaires. Toutes ces photos qui donnent trop envie de manger tout ce qu’on voit. Celles qui sont proches de la perfection visuelle. Qu’on voit sur les réseaux sociaux mais aussi (et surtout) dans les beaux livres de cuisine. Et je me dis aussi depuis un moment que j’ai envie d’apprendre à faire ça, qu’en plus en apprenant la photographie culinaire, on apprend aussi à prendre en détail autrement les objets, les fleurs, la déco d’une façon générale et j’en passe. Mais ça demande une technique, du temps et du matériel que je n’avais pas jusque là.

Le workshop avec Claudia & Mélody

En juin 2020, une copine photographe poste un message sur instagram disant que 2 autres photographes vont proposer pour la première fois un workshop sur une journée pour apprendre la photographie culinaire. Je regarde les comptes insta des 2 filles, Claudia & Mélody, et coup de coeur instantané. Pour leurs photos, mais aussi pour l’énergie qui se dégagent de leurs comptes, les sourires qui en disent long. Alors c’est parti, c’était l’impulsion qu’il me fallait. Je m’inscris dans la journée et mi juin, je retrouve un petit groupe de photographes pour une journée d’apprentissage.

Au programme, des photos et de la nourriture évidemment. Mais aussi de la technique, du fond, des règles photo à apprendre, des idées de mises en situation, beaucoup de matériel à dispo pour qu’on apprenne nous aussi à créer nos set up et j’en passe.

Je ne vais pas vous mentir, j’étais vraiment hors de ma zone de contrôle. Je ne savais pas par où prendre le truc, quoi faire. Autant je suis très branchée photos avec des émotions et des gens, autant prendre en photo d’éléments n’est pas une chose aisée pour moi. Alors j’apprends, je regarde, j’observe. J’essaye de comprendre, de par les schémas des autres, ce qui me plaît ou pas, ce qui me correspond, comment mettre ma vision dans tout ça. Les filles m’aident beaucoup aussi bien sûr, en commençant par exemple avec un set up tout simple et minimaliste qui me correspond avec du café. Je me retrouve aussi en jouant avec les lumières très tranchées, et souvent peu utilisées dans la photographie culinaire. Mais il faut que j’y mette de moi, alors je vais à contre-courant de “ce qu’il faut faire” et j’essaye.

L’après workshop

Difficile une fois rentrée à la maison de me projeter à nouveau dans ces photos. Mon appartement à Paris en plus est petit, je suis sur le point de déménager à Biarritz. J’ai une saison de mariages spéciale qui arrive vu tous les changements de 2020 alors tout se chamboule et je remets ça de côté même si je continue d’être attirée par ça.

Je regarde des centaines d’images sur internet, c’est ma façon d’apprendre. Observer, comprendre la logique, m’inspirer, reproduire puis créer. Et voilà que le 2nd confinement arrive et je me dis que cette fois je n’ai plus l’excuse. J’ai un appart avec de l’espace, de la vaisselle à gogo. J’adore cuisiner chaque jour et j’ai repéré pleins d’autres recettes sympas à faire, alors let’s go.

Les recettes salées

Je me prépare tout un tas de recettes que j’ai envie d’essayer / de faire et qui devraient rendre bien en photo. Évidemment, certaines choses fonctionnent en photo, et d’autres pas du tout. Je tâtonne dans tous les sens, je fais pleins de set up, et surtout, JE M’AMUSE!!! Ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas autant amusée en photo. J’adore créer, échouer, et recommencer jusqu’à trouver l’idée. Alors voici certains de mes essais, plus ou moins réussis, mais toujours gustativement au top (faîtes-moi confiance là-dessus).

Et les recettes sucrées

Bien sûr, l’appel du sucre en photographie culinaire est trop fort et je m’y essaye aussi, en testant souvent des nouvelles recettes trouvées ici ou là. Je peux vous dire que mes voisins sont RAVIS puisque je cuisine toujours de jolies quantités que je distribue ensuite 🙂 Là encore, certains tests me plaisent beaucoup et d’autres pas du tout. Mais peu importe, le plaisir est là et c’est bien là l’important.

Et après?

Alors pourquoi je fais tout ça? Déjà par pur plaisir et challenge personnel. J’adore apprendre et tester de nouvelles choses. Je suis convaincue qu’on ne peut pas être bon partout mais qu’on peut s’améliorer sur tout. Je suis sûre que ces photos et cette approche aiguisent mon oeil à autre chose et m’aideront dans toutes les photos de détails par exemple sur un mariage. Ou alors qu’elles m’ouvriront à terme les portes de certains restaurants ou de certaines marques qui souhaiteraient travailler avec moi, que ce soit en photographie culinaire ou en déco & co comme je le disais plus haut. On verra. Pour le moment, je m’amuse et c’est déjà beaucoup. Je ne suis pas du tout encore pro de ce domaine, j’apprends. Mais je me ferai un plaisir de vous accompagner si vous avez envie de photographie qui vont dans le sens de ce que je vous ai montré ici.

Merci de m’avoir lu jusque là et surtout : bon appétit 🙂

Partagez l'article
Scroll Up